samedi 30 septembre 1995

Birmanie

Femmes Girafes en Birmanie
-septembre 1995-
C'est a l'âge de cinq ans que la fillette commence a porter ces anneaux de cuivre. Une cérémonie, un jour de plein lune, est préparée durant laquelle le sorcier de la tribu décide du moment propice. Une vieille femme jugera de la longueur de la première tige de cuivre qu'elle enroulera autour du cou de la jeune fille. La première expérience se vit avec courage puisque sa famille et elle-même seront comblées de cadeaux.Si la famille de la jeune fille est riche, elle commencera aussi a enfiler des mêmes anneaux autour de ses mollets. Prés de deux ans plus tard, de nouveaux anneaux seront enroules; les premiers sont retires et le cou est masse avant la mise en place des nouvelles spirales.Les anneaux de cuivre sont donc remplaces et lorsque la jeune fille devient femme, son cou peut atteindre jusqu'a vingt centimètres. Une autre cérémonie a lieu a cette étape de sa vie et les anneaux sont a nouveau remplaces pour la dernière fois. Elle reçoit bijoux et présents de la part des autres membres de sa tribu. Sa dot dépendra du nombre d'anneaux; plusieurs en ajoutent donc par la suite pour augmenter la valeur de leur dot. Mais la beauté des femmes Padaoungs et leur richesse dépendent aussi de la longueur de leurs cheveux et des soins qu'elles y apportent pour les rendre brillants. Ensuite, elles n'enlèveront plus jamais les anneaux. La toilette se fait avec minutie entre ceux-ci et la peau du cou pour empêcher des plaies de se former.Elles sont fières, les femmes au long cou, de leur appartenance malgré les nouvelles générations qui s'approprient de moins en moins les traditions.
Femmes Girafes en Birmanie, dans un parc, comme au zoo, en pleine campagne dans les montagnes, pas grand monde tout autour. Un certain malaise, qui est le plus à "plaindre"












Aucun commentaire: